Parallèlement à leur travail de création de pièces, Les Moissonneuses Batteuses

explorent des formes plus hybrides pour questionner, entre autres, des sujets d’actualité.

Iphigénie/Story

Expérience 2021
Création vidéo d’après Iphigénie de Jean-René Lemoine 

En 2021, c’est le choc du confinement et du recours aux échanges par « visios » qui inspirent à Juliette Giudicelli une création vidéo avec d’anciennes élèves de l’option théâtre du lycée Jean Rostand à Villepinte (93), autour du monologue Iphigénie de Jean-René Lemoine (2016, Les Solitaires intempestifs). 

Chaque comédienne incarne Iphigénie et se confie à la caméra depuis sa chambre, créant ainsi des échos entre le mythe antique de cette jeune fille sacrifiée et le confinement du printemps 2020, dont on a souvent dit qu’il « sacrifiait la jeunesse ».

« Artémis, Pallas, venez à mon secours, ils m'ont abandonnée. Moi je ne voulais pas, je voulais continuer, manger, nager, dormir, penser à Patrocle, épouser Achille, courir le matin dans la forêt de Mycènes, je ne voulais pas être choisie - sacrifiée [...] »

Avec : Chloé Baron, Flore Baron, Bintou Drame, Céline Kabuiku, Audrey Michel, Loïse Romanelli

Mise en scène et réalisation (en cours) : Juliette Giudicelli

L’Annonciation,
avec ou sans les plumes

Expérience 2019
 

Travail autour des questions soulevées par les lois sur la PMA.

Forme courte avec un accent particulier mis sur le mouvement et la danse.

© Fred Atlan

À l’heure où les lois de bioéthique rouvrent le dossier de la PMA en proposant de l’autoriser aux couples de femmes et aux femmes seules, comment ne pas se sentir concerné·e de près ou de loin par les questions que soulèvent ces évolutions, à la fois éthiques et scientifiques, sociales et sociétales ? Saut anthropologique ou fracture éthique sans précédent pour les uns, progrès égalitaire ou avancée sociale évidente pour les autres, difficile de rester de marbre sur un sujet si sensible et brûlant.

Les origines, la filiation, la procréation et le désir d’enfant sont autant de thèmes qui transportent un imaginaire puissant et contrasté, à la croisée du tragique et du prosaïque, du sacré et du trash, du merveilleux et du médical — du sublime et du trivial.

 

Comment se représente-t-on ce mode de conception qui défie les lois naturelles et bouscule le schéma traditionnel de la famille ancré depuis des générations ? En quels termes aborder un acte médical permettant la fusion de deux êtres sans qu’ils s’approchent ? Quelle importance donner à l’anonymat d’un père, quels bouleversements pour le corps d’une femme ?

L’Annonciation, avec ou sans les plumes se propose, à travers une succession de saynètes, d’évoquer les sentiments troubles et troublés qui nous traversent quand on se confronte à toutes ces questions.

 

Ce parcours vertigineux est aussi l’expérience des corps : des corps qui dansent, trébuchent, se prosternent, s’unissent et se séparent, fusionnent enfin.

Légendes bibliques et mythologiques sont convoquées, de l’Immaculée conception jusqu’à la princesse Danaé fécondée par la « pluie d’or » de Zeus... L’ange Gabriel n’a-t-il pas, en son temps, annoncé son lot de grossesses miraculeuses ?

« Tout le monde ne s'appelle pas Danaé et n'a pas la chance de pouvoir se faire faire un gosse par un dieu de l'Olympe. »

Avec : Anne-Charlotte Chasset, Anne-Claire Ignace, Sylvain Le Ferrec, Armelle Pauliat

Écriture et mise en scène : Juliette Giudicelli